Novembre est LE mois de la jeune photographie et des foires à Paris avec: Paris Photo, Fotofever 2017, les Rencontres photographiques du 10e et Foam Talents à Amsterdam dont YP! Mag propose des sélections, ainsi qu’un focus les Paysages français et les récits en images des tempêtes Irma et Maria sur les Antilles pour notre thématique sur l’environnement

 

Paris Photo > 9 – 12 novembre 2017

© LISE SARFATI, Détail, oh man.phg16, 2012. Courtesy La Galerie Particulière, Paris-Bruxelles. Voir son interview ici: https://www.parisphoto.com/interviews/Lise-Sarfati/

Pour sa 21e édition, Paris Photo présentera au Grand Palais 190 exposants provenant de 30 pays.

Plusieurs secteurs composent la foire : La liste des exposants ici.


Sarah Constantin, Délivrez nous du Mâle, mai 2017, Paris Photo 2017 © Bettina Rheims, courtesy Galerie Xippas

Le secteur Principal: situé dans la nef du Grand Palais accueillera 151 galeries provenant de 29 pays, proposant aux visiteurs un panorama complet de la photographie du XIXème siècle à nos jours avec notamment 29 solo shows et 12 duo shows.  La liste des œuvres ici.   La liste des ARTISTES ici.

Le secteur PRISMES: dédié aux installations, aux oeuvres sérielles et de grands formats dévoilera 14 projets d’envergure, dans le Salon d’Honneur du Grand Palais. + Les Photographies Sonores avec la Radio NOVA qui va présenter chaque jour les 14 artistes de Prismes.

Le secteur Editions réunira 32 éditeurs et libraires provenant de 8 pays.

Nouveau secteur films/vidéos: en partenariat avec MK2 (Grand Palais). La question des différentes pratiques et utilisations de l’image seront mises en avant au cours de ces séances.

Invité d’honneur: Karl Lagerfeld. Ce créateur visionnaire et esthète érudit a toujours été fasciné par la force des images et le pouvoir évocateur qu’elles exercent. « Aujourd’hui la photographie fait partie intégrante de ma vie. Elle crée un mouvement harmonieux entre ma fièvre artistique et mon effervescence professionnelle », commente Karl Lagerfeld.

 

Nouveau secteur – Plateforme pour la photographie émergente: Carte blanche à des étudiants d’écoles d’art. Il était temps et même si c’est un début, la place des jeunes photographes reste très insuffisante et négligaeble à Paris Photo

Paris Photo, Picto Foundation et SNCF Gares & Connexions s’associent pour développer une plateforme de découvertes, de visibilité, d’échanges et de rencontres destinée aux jeunes talents, en master ou bachelor des écoles de photographie et d’arts visuels européennes.
Les projets des 4 étudiants sélectionnés (seulement 4, pourquoi?), parmi plus de 50 écoles européennes, seront présentés au public dans le cadre d’une exposition/projection Gare du Nord (de mi-octobre à fin novembre), ainsi que pendant Paris Photo dans un espace dédié de la foire.

LAUREATS : – Alexey Shlyk: Academy of Fine Arts, Antwerp, Belgique
– George Selley: College of Communication (University of the Arts London), UK
– Leon Billerbeck: Bauhaus University Weimar, Allemagne
– William Lakin: Middlesex university, UK

YP! mag Sélection d’images pour Paris Photo 2017!

Chad Moore, Hanna, 2014, Angès B, Paris Photo 2017

Sun Room Canopy Debris III 2016
Bryan Graf, courtesy Yancey Richardson Gallery, Paris Photo 2017

Sans titre (Les Architectures) 2017 © Valérie Jouve, courtesy Galerie Xippas, Paris Photo 2017

Isabella Hin, Light Leak 2017, Agnès B, Paris Photo 2017

Lise Sarfati, The New Life, Paris Photo 2017

Interview de Lise Sarfati sur sa série « New Life » auteur de l’image de l’affiche de Paris Photo 2017

 

 

Dana Lixenberg, Imperial Court project, Galery Grimm, Amsterdam, Paris Photo 2017

Dana Lixenberg, Imperial Court project, Galery Grimm, Amsterdam, Paris Photo 2017

Dana Lixenberg est une photographe néerlandaise. Elle a travaillé pendant 20 ans sur son projet Imperial Court, nom du lotissement situé dans le quartier Watts à Los Angeles. Majoritairement noire-africaine, la population est toujours stigmatisée. Elle expose actuellement à Rouen (14/10-27/01/2018), Paris Photo et elle vient de recevoir le prix Deutsche Börse. Le projet est aussi diffusé en Webdocumentaire ici: http://www.imperialcourtsproject.com/

 

Fotofever 2017 >10 – 12 novembre Paris

Photo de l’affiche: Christophe Beauregard, France http://www.christophe-beauregard.com/

Fotofever est la première plateforme de découvertes et de rencontres dédiée à la jeune création photographique qui s’adresse à la fois aux collectionneurs avertis et en devenir.

Fotofever revendique la collection comme soutien majeur à la jeune création artistique et la photographie comme médium idéal pour commencer sa collection.

Pour sa 6ème édition cette foire d’art présente 80 galeries françaises et internationales présentant plus de 150 artistes émergents.

Voir la liste des 188 artistes ici

 

 

Anne Valverde, Pool Dream, Fotofever 2017

Marian Crostic, Black sand and blue sea, 2013, USA, Art Capitol Galery, Fotofever 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Rencontres photographiques du 10e > 18 novembre, Paris

Lola Reboud, Les CLimats I Islande, Agence Naja 21

 

Marie Gérard, Aquatico Rio

Rencontres Photographiques du 10e, organisées par l’association Fetart
7e  édition de cette Biennale initiée en 2005 par l’équipe de la bibliothèque Château d’Eau et la Mairie du 10e, elle est organisée pour la première fois par Fetart, en collaboration avec la Mairie du 10e.
Présentant des photographes amateurs et professionnels, cet événement se déploie du 16 octobre au 18 novembre 2017, dans différents lieux habitués à accueillir la photographie, comme des galeries, des centres d’animation et des bibliothèques, mais aussi des librairies, des boutiques, et des cafés-restaurants afin de garantir une plus grande visibilité auprès d’un large public.
Pendant un peu plus d’un mois, la photographie contemporaine est en fête, elle s’expose dans tout le 10e arrondissement, portée par l’exigence du renouvellement artistique, entre créativité et diversité, tout en étant accessibles au plus grand nombre. Marion Hislen, Directrice de Fetart et commissaire principale du festival Circulation(s), est la directrice artistique de cette nouvelle édition.
Quand l’art photographique prend possession de la ville, c’est l’urbain et la culture qui se conjuguent au temps présent.
Lola REBOUD expose ses 2 séries Climats I et II ensemble pour la 1ere fois à cette occasion, dont nous publions la série Climat II Japon dans le Portfolio de la Galerie.

Foam Talents 2017 exposition > 12 novembre, Amsterdam

Foam Talents 2017 Amsterdam

Cette année – pour la première fois – Foam présente l’exposition Foam Talent à Amsterdam. Elle présente 20 artistes internationaux dont le travail explore une myriade de sujets et de techniques. Sélectionnés grâce à l’appel annuel des talents – le plus grand à ce jour, avec 1.790 soumissions provenant de 75 pays différents – les 20 créateurs d’images présentés dans cette exposition représentent un croisement de l’état actuel de la photographie.

Un certain nombre de tendances croissantes peuvent être clairement perçues dans le travail des nouveaux talents. De nombreux artistes présentent des préoccupations sociopolitiques dans leur travail. Par exemple, en dénonçant ouvertement les régimes totalitaires dans leurs pays respectifs, ou en commentant la façon dont l’imagerie en ligne nourrit une peur collective du terrorisme. La sélection de cette année comprend également un nombre impressionnant de projets à long terme qui acquièrent une plus grande profondeur de sens au fil du temps. Il est tout aussi frappant de voir un large éventail de médias embrasser les artistes d’aujourd’hui, qui se limitent rarement à la caméra seule. Le Talent Issue de Foam Magazine sert de catalogue d’exposition et fournit des textes plus approfondis sur le travail des artistes présentés.

Voir https://www.foam.org/museum/programme/foam-talent

Paysages français: Une aventure photographique (1984-2017), Paris, BNF > 4 février 2018

Cyrille Weiner, affiche de l’exposition

Face à un paysage en mutation, Raymond Depardon, Lewis Baltz, Elina Brotherus et une centaine d’autres photographes tentent de dresser un nouveau « portrait » de la France. C’est le récit de cette aventure photographique, commencée à l’orée du XXIe siècle, que la BnF vous invite à découvrir au travers de plus de mille œuvres et 160 auteurs.

A voir et écouter autour de l’expo: une série de conférences, un colloque et une journée d’étude, des expos dans les galeries parisiennes

Journée d’étude du 18 novembre 2017
« Quel avenir pour la commande publique de photographie en France ? » organisée par l’ARIP et l’association FETART, dans le cadre des « Rencontres Photo du 10e», Centre des Récollets,150-154 rue du Faubourg Saint Martin, Paris 10e

 

 

 

 

 

L’après Irma et Maria: les récits de deux photoreporters des cyclones qui ont ravagé les Antilles

Par Lionel Chamoiseau, correspondant AFP en Martinique, le récit de son reportage sur les îles françaises de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin, avant et après le passage de l’ouragan Irma les 5, 6 et 7 septembre 2017

Un habitant d’Orient Bay, à Saint-Martin, au lendemain du passage de l’ouragan Irma. 7 septembre 2017, AFP / Lionel Chamoiseau

Un hôtel sur la baie de Nettlé, près de Marigot à Saint-Martin, le 6 septembre 2017, dans l’oeil du cyclone tropical Irma, AFP / Lionel Chamoiseau

« On se réfugie dans la salle de bain et je crois que c’est là que j’ai pris la mesure de la puissance  de cet ouragan, en entendant siffler les tuyauteries, en voyant l’eau en remonter au rythme des rafales de vent et en sentant mes oreilles se boucher, comme dans un avion.

Finalement, nous sommes passés dans l’œil de l’ouragan. C’est un court répit. Je peux sortir brièvement mon appareil. Le spectacle est pire que ce que j’ai pu imaginer. C’est là que je vois la peur dans le regard des gens. » Lionel Chamoiseau, photoreporter AFP

Un hôtel sur la baie de Nettlé, près de Marigot à Saint-Martin, le 6 septembre 2017, dans l’oeil du cyclone tropical Irma, AFP / Lionel Chamoiseau

 

Par Enri Canaj de l’agence Magnum Photo sur l’île américaine de Saint-Thomas après le passage de l’ouragan Maria le 20 septembre 2017

Enri Canaj/ Magnum, US VIRGIN ISLANDS. St. Croix. September 20, 2017. Santo Domingo, age 58, “I decided to go to my neighbor’s house that night. It’s just in front of my house. I didn’t want to be alone. When the hurricane started I was looking at my house from my neighbor’s window. It’s pieces were flying one by one in the air. But I feel lucky I decided not to stay alone that night”.

Enri Canaj, US VIRGIN ISLANDS. St. Croix. September 23, 2017. Sera, age 13, “The night of the hurricane we closed ourselves in the toilet and spend all night there. The next morning we saw all our house was destroyed”.