Pour cette revue du Web d’avril, YP! Magazine publie des nouvelles des Rencontres d’Arles 2017 avec l’interview de Sam Stourdzé sur LCI et notre Best off Instagram du mois ! Get ready!! Avec Anthony Acosta et les skaters du monde entier, Yagazie Emezi photographe documentaire sur l’éducation des filles au Liberia, Julia Noni photographe de mode athipyque et Michku en Australie qui flirte avec les baleines, tous les quatre ont su construire leur style et se faire une place au top.

 

Rencontres d’Arles 2017 : quelles surprises nous prépare Sam Stourdzé son directeur?

Lire son interview sur LCI ici et retrouvez la programmation en images dans Actuphoto et sur le site du festival Les Rencontres d’Arles 2017

« le but du festival c’est de renverser un certain nombre d’idées reçues sur la photographie et sur le monde qui nous entoure. Le festival est un moment festif mais aussi un moment où on peut réfléchir sur l’état du monde. » Sam Stourdzé

 


BEST OFF INSTAGRAM #04

Anthony ACOSTA, Los Angeles

Anthony Acosta a commencé à faire du skateboard et de la photographie pirate il y a 17 ans. Depuis, il est devenu un des plus important photographe de skateboard et depuis quelques années ils travaille pour Vans: « J’ai obtenu ce travail à travers le responsable du marketing / skate à l’époque nommé Robin Fleming. Je tournais une photo de Dylan Rieder qui allait être une publicité de Vans et elle m’a demandé si je serais intéressé par le poste. Il n’y a jamais eu de photographe de skate chez Vans avant et elle a pensé que ce serait une bonne idée de m’engager. Je lui suis toujours très reconnaissant m’avoir demandé à moi et non pas à quelqu’un d’autre dans l’entreprise. »

https://www.instagram.com/aacostaa/

anthonyacostaphoto.tumblr.com

http://www.anthonyacosta.com/

FB A. Costa

 


Yagazie Emezi Libéria

Yagazie Emezi est une photographe documentaire d’Aba, au Nigéria. Elle a obtenu deux diplômes en anthropologie culturelle et études africaines de l’Université du Nouveau-Mexique et, après son diplôme, elle est retournée au Nigéria en tant que curseur visuel pour Bialere, une plate-forme numérique axée sur la présentation de créations africaines jeunes. Yagazie contribue à #EverydayAfrica et a été commandée par Al-Jazeera, la Semaine de la mode de Lagos, Union Bank Nigeria, Refinery29 et Tastemakers Africa. Elle a également été présentée par Huffington Post, MTV, Format Magazine, The Cut de New York, Afropunk, Models.com, The Guardian (Nigeria), New York Times et Vogue.

Son projet en cours de développement se fonde en Afrique de l’Ouest et documente la façon dont les gens blessés lors de conflits et traumatisés restent avec des cicatrices importantes et s’adaptent à leurs nouveaux corps, ainsi que leur rôle dans leur classe socio-économique et leur communauté jouent dans cet ajustement. Yagazie est actuellement basée à Monrovia, travaillant sur un projet d’éducation pour les filles dans les communautés à risque au Libéria.

https://www.instagram.com/yagazieemezi/

http://www.yagazieemezi.com/


Julia NONI New York

https://www.instagram.com/julia_noni/

Julia Noni, originaire d’Italie, a trouvé sa passion pour la photographie en étudiant les arts visuels à Düsseldorf. L’élégance graphique et l’attention aux subtilités du geste humain qui se sont manifestées dans son imagerie de mode, sont fondées sur sa compréhension multidisciplinaire de la culture visuelle. Après son programme universitaire, Julia est revenue en Italie et a commencé sa carrière en tant que photographe de mode. Elle a déménagé à Paris en 2009 avant de déménager à New York en 2012. Avec son talent pour chorégraphier le mouvement de ses sujets et la compréhension visuelle raffinée de l’espace architectural et pictural, elle construit des personnages distinctifs, des récits imaginaires subtiles. Elle travaille depuis pour les grands magazines de modes et les grandes marques de luxe.

Home


Michaela Skovranova Australia

https://www.instagram.com/mishkusk/

http://www.mishku.com/

Michaela Skovranova est une cinéaste australienne, photographe, réalisateur et Olympus Visionary. Ses images gouttent l’émotion, le drame et un certain respect pour la dualité entre la beauté et la puissance brute qui existe dans l’océan et la nature. Originaire de Slovaquie, Michaela a déménagé en Australie où elle travaille la photographie documentaire et sous-marine. Depuis, elle a amassé une variété de prix. En février 2017, elle a exposé une de ses vidéo dans l’exposition #MyStoryAU d’Instagram, une initiative qui célèbre le pouvoir et l’importance des voix de quinze femmes storyteller en Australie.