Quels sont les évènements et plans pros important ce mois de mars 2017 pour la photographie et les arts visuels dans le monde? Festivals, prix, expositions, livres, appels pour les jeunes artistes sont à suivre ici!

 

La France vue d’ici : le livre et l’exposition en mars !

Couverture, photo Stephane Lavoue

Le projet, porté par le Festival Images Singulières à Sète et le journal en ligne Médiapart, défend la photographie documentaire et son rôle dans la société française actuelle. Il mutualise les compétences pour témoigner sur la société dans une optique artistique et citoyenne.

Il s’adresse à un public large de spécialistes – photographes, journalistes, enseignants, chercheurs, artistes -, de jeunes et de citoyens.

La France vue d’ici est un projet innovant, ambitieux et engagé qui vise à créer, diffuser et pérenniser un corpus photographique de 560 images, 50 reportages de 24 photographes sur la France, les femmes et les hommes qui l’habitent entre 2014 et 2017.

Editions La Martinière, Médiapart et l’association CéTaVoir à Sète

http://www.lafrancevuedici.fr/encours-points-de-vue.php

http://www.lafrancevuedici.fr/photographe-yohanne-lamoulere.php

http://www.lafrancevuedici.fr/photographe-pablo-baquedano.php

Lire la revue du livre du 16/03 publié sur Médiapart ici Préface de Sophie Dufau (Mediapart) et Gilles Favier (ImageSingulières).
Dialogue entre Edwy Plenel et Christian Caujolle.
Postfaces de Laurent Davezies et Pierre Schoeller.

Dans un riche dialogue entre Edwy Plenel et Christian Caujolle publié dès les premières pages de ce livre, sur le statut de la photographie aujourd’hui, le fondateur de Mediapart souligne que « les photographies de ce corpus documentaire sont un antidote au pouvoir personnel qui épuise la démocratie française » et se demande si « le vrai défi du photojournalisme ne serait pas aujourd’hui de rendre présent ce que le flot continu d’images malmenées, formatées, abîmées, convenues, etc., ne cesse de rendre absent ». Ce à quoi répond le critique d’art, commissaire d’exposition et fondateur de l’agence VU : « La France vue d’ici vient combler un manque : celui du questionnement de la société française au moment où elle va mal, voire de plus en plus mal. Et fait la preuve que c’est aussi de la diversité des approches visuelles, de la confrontation d’esthétiques d’aujourd’hui que naissent les questions auxquelles il devient urgent d’apporter des réponses. »

Exposition « La France vue d’ici » à la Maison des Métallos, Paris 11e

23 mars – 15 avril : Chaque photographe est présent avec au moins deux images. Neuf reportages font l’objet d’un « zoom ».

Réécouter les interviews de Gilles Favier, Nadège Abadie et Frédéric Stucin photographes

sur France Inter dans

l’émission « Regardez voir » de

Brigitte Patient du 19 mars 2017

 

Livraison du livre à partir du 16 mars

40,00 € TTC
Broché sous jaquette
22 x 25,5 cm, 336 pages,
535 photographies (couleurs et noir et blanc)
Mise en vente : 16 mars 2017
ISBN : 978-2-7324-7772-5

Téléchargez la présentation du livre ici.

www.lafrancevuedici.fr/le-projet.php

https://www.instagram.com/lafrancevuedici/

https://blogs.mediapart.fr/edition/la-france-vue-dici

Twitter La France vue d’ici

Facebook La France vue d’ici

 


Exposition « Jeunes générations » – CNAP – Villa Pérochon – CéTaVoir > 10/03-11/06/17

L’exposition « JEUNES-GÉNÉRATIONS » invite le spectateur à découvrir les œuvres réalisées à la suite de la commande photographique nationale « La Jeunesse en France », initiée par le ministère de la Culture et de la Communication et pilotée par le Centre national des arts plastiques (Cnap) en collaboration avec l’association CéTàVOIR (Sète).

LA COMMANDE PHOTOGRAPHIQUE
Le ministère de la Culture et de la Communication a souhaité inviter des photographes auteurs, évoluant dans le champ large de l’image documentaire, à se saisir du thème de « La Jeunesse en France » en ayant à cœur de se faire l’écho de la diversité des territoires. Ce projet vise à constituer un corpus documentaire sur ce sujet ambitieux et résolument ouvert mais également à encourager la vitalité de la création contemporaine et de la photographie.

15 lauréats ont été retenus : Pablo BAQUEDANO, Marie-Noëlle BOUTIN, Gilles COULON, Chimène DENNEULIN, Claudine DOURY, Gabrielle DUPLANTIER, Guillaume HERBAUT, Yohanne LAMOULÈRE, Stéphane LAVOUÉ, Géraldine MILLO, Myr MURATET, Collectif : Alexandra POUZET/Bruno ALMOSNINO, Lola REBOUD, Klavdij SLUBAN et Patrice TERRAZ.

« JEUNES – GÉNÉRATIONS »
sur la façade du ministère de la Culture et de la Communication, Paris
du 10 mars au 30 avril 2017
à la Villa Pérochon-Cacp, Niort (86)
du 23 mars au 13 mai 2017
et à ImageSingulières, Sète
du 24 mai au 11 juin 2017

La première présentation de l’exposition débutera à Paris dans les vitrines du ministère de la Culture et de la Communication (immeuble des Bons enfants) à partir du 10 mars ainsi qu’à la Gare de Lyon du 1er mars au 10 avril 2017.
À partir du 23 mars, La Villa Pérochon – Centre d’art contemporain photographique Niort présentera cette exposition dans le cadre des 23e Rencontres de la jeune photographie internationale,
Enfin, les photographies seront présentées à Sète à l’occasion du festival « ImageSingulières », du 24 mai au 11 juin.

 


Festival Photo La Gacilly : Appel à candidature > 15 mars

Après le succès de l’édition 2016, le Festival Photo La Gacilly ouvre à nouveaux ses portes à la photographie émergente ! L’an dernier, un premier appel à candidature, en partenariat avec Fisheye, avait réuni plus de 200 candidatures. L’aventure reprend cette année : vous avez jusqu’au 15 mars pour participer !

Quentin Bruno

Depuis sa création, le Festival Photo La Gacilly s’est toujours engagé pour le développement durable. En 2017, ses jardins seront dédiés à la photographie africaine. L’Afrique est l’un des témoins majeurs des enjeux environnementaux actuels. En tête, le réchauffement climatique qui provoque des sécheresses dramatiques pour l’agriculture, essentielle à la survie des populations du continent. Au-delà des débats politiques, ses questions capitales nous incite à réfléchir sur notre rapport à l’environnement. La crise de conscience écologique actuelle invite à repenser la relation entre l’homme et la nature. En partenariat avec Fisheye, le Festival Photo La Gacilly ouvre donc une réflexion autour de cette thématique, en sollicitant les photographes sensibilisés à cette cause à soumettre leurs travaux.

Comment participer ?

Chaque candidat devra envoyer une sélection de 10 photos à concours@festivalphoto-lagacilly.com, accompagnée d’un dossier de participation, disponible ici : www.festivalphoto-lagacilly.com.

Trois photographes seront sélectionnés par un jury qui se tiendra fin mars. Il sera composé de membres de la rédaction de Fisheye, de  Cyril Drouhet, commissaire d’exposition, Florence Drouhet, directrice artistique et Ed Alcock, photographe et parrain de la galerie émergente 2017. La première édition a fait émerger l’an dernier les photographes Quentin Bruno, Anna Filipova et Julie Hascoët.

Début avril : éditing et préparation d’une exposition avec des membres du jury, dans les locaux de Fisheye.
• Invitation au week-end d’inauguration
les 2 et 3 juin : rencontres avec la presse et les nombreux professionnels de la photographie qui seront présents.
• Rencontres individuelles avec des photographes exposés durant cette 14e édition.

 


VISA pour l’image #photojournalisme : appel à candidature > 30 mars

Vous êtes photographe professionnel et vous voudriez participer à la prochaine édition de Visa pour l’Image, présenter un reportage pour une exposition ou une soirée de projection. Voici la démarche à suivre pour soumettre un projet.
Pour les expositions ou les soirées de projection, merci d’envoyer 50 à 150 photographies SUR UN SEUL SUJET. Vous pouvez envoyer plusieurs sujets, mais chaque sujet devra comporter au minimum 50 photos.

Nous vous rappelons que nous sommes un Festival International de Photojournalisme. Nous sommes essentiellement intéressés par l’actualité et en aucun cas par des photographies artistiques ou des séries de portraits.

Les propositions sur CD sont à envoyer à l’adresse suivante :
IMAGES EVIDENCE
4, rue Chapon – Bat B
75003 PARIS
code porte permanent à mentionner en cas de livraison par un transporteur : 5726
Tél : +33 1 44 78 66 80
Email : jfleroy@wanadoo.fr
ftp.images-evidence.com
Login : visaphoto
Mot de passe : visaphoto
Il ne sera pas délivré d’accusé de réception.

Date limite de dépôt des dossiers pour l’édition 2017 : le 30 mars 2017


 


Leica Oskar Barnack Award 2017: appel à candidature > 10 avril

Scarlett Cotten, lauréate 2016

http://www.leica-oskar-barnack-award.com/en/

To take part : All entries for the Leica Oskar Barnack Award 2017 must be made via the online Application Form between March 1 and April 10, 2017.

The “Leica Oskar Barnack Award” competition is open to professional photographers only. To take part, participants must send in a series of photographs taken in 2016/2017 or long-term projects containing at least one photo from 2016/2017. Only one entry per photographer is accepted.

The “Leica Oskar Barnack Award Newcomer” competition is open to any (prospective) professional photographer aged 25 or under at the time of entering. To take part, participants must send in a series of photographs taken in 2016/2017 or long-term projects containing at least one photo from 2016/2017. Only one entry per photographer is accepted

All digital images prepared for uploading must be 1200 pixels high. The width of the image is variable in proportion.

  • You will find further details in this PDF Document
  • Plus d’information sur les prérequis pour les images PDF Document
  • Informaciones detalladas a las photos preguntadas en idioma espagñol PDF Document
  • 《参赛条款及细则》等详细说明请见PDF文件

 


Bitamina Fabrika : Appel à résidence internationale > 28 avril

Photo: Jeongsoo Lim (Korea), International Resident Artist 2016 at Bitamine Faktoria

Call for artists from any country and nationality (excepted Spanish) who do not live in Spain  and wish to make a residency in the region of Bidasoa (Irun, Hendaia and Hondarribia), located between the Basque country French and Spanish.

During the residency, the artist will work on her/his perception, vision  of the Basque Country that ’s why the artist  will live in a Basque context during her/ his residence, with visits and interviews to different contemporary cultural entities. The objective is to develop a piece of art that we will later exhibit in different sites of Euskal Herria. For artist under 40 years old.

Place : Irun, Pays basque espagnol

Duration : 40 days, september 2017

  • Advices, production and contact with different people from Basque art and culture field
  • Accommodation in Irun
  • Study workshop and workspace
  • €800 for expenses and transfer costs (from the arrival airport to Irun and to Irun from the departure airport) during the residency
  • Up to € 500* for the travel from your country to the Basque Country
  • Organization of exhibitions, graphic design and materials related to the residency activities such as flyers, posters or triptychs
  • Promotion

Download application form Bitamine Fabrika