Francesco Sambati Portfolio #05

Francesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco SambatiFrancesco Sambati

Une mise en lumière de la beauté surannée de l’Italie du Sud et ses jeunes femmes modernes

Vivant dans le Sud de l’Italie, à Lecce, Francesco Sambati est un jeune photographe qui a découvert depuis 4 ans le médium avec grand bonheur. Autodidacte, il ballade sa caméra en s’inspirant des paysages romantiques de sa région et des architectures balnéaires désertes à la de Chirico. Il fait pauser avec grâce les jeunes femmes modernes portant sur elle un regard inattendu, fait de tendresse et de fraicheur, digne d’un Marcello d’aujourd’hui, choisissant avec précision et délicatesse leur mise en lumière. Cette lumière chaude du Sud qui dessine ses images suaves. Embarquez pour la dolce vita à la Sambati!

« Sans doute, ma principale source d’inspiration est la terre dans laquelle je vis, entourée par la mer, associée au soleil et à la joie, qui semble oublier le passage du temps. Pourtant, il y a un autre côté «triste» que seuls ceux qui ont grandi ici peuvent saisir et c’est tout ce qui m’influence le plus. Une sorte de saudade [douce mélancolie], je ne sais pas comment dire, qui se ressent avec force. Ici, dans le sud de l’Italie, au cœur du Salento, la beauté et la mélancolie n’existeraient pas sans l’autre, et je n’existerais pas sans eux. » F. Sambati

Social link

https://www.francescosambati.com/

https://www.instagram.com/francesco.sambati/

https://www.flickr.com/photos/francescosambati/

Publications:

– Witty Kiwi Magazine

– Hayo Magazine

– C-41 Magazine

– Analog Magazine

– Il Fotografo

– Foto Cult

– Polaroiders Selection

– Hylas Magazine

Retrouvez et lisez l’interview de Francesco Sambati dans la rubrique Interviews ici